Ce site utilise des cookies propres et de tiers pour améliorer l’expérience des utilisateurs. Si vous continuez à consulter et utiliser ce site, vous acceptez de respecter les conditions générales d’utilisation.

Revenir

Laser CO2 ou machine laser à fibre : comparaison définitive

Vous ne connaissez toujours pas les différences entre le laser à fibre et le laser à CO2 lors de l'usinage ? Si vous consultez notre blog, vous verrez que le laser à fibre présente de nombreux avantages par rapport à d'autres types de technologie, bien que le CO2 soit plus recommandable pour travailler avec certains matériaux que vous devriez connaître. 

Nous allons ensuite fabriquer un laser à fibre par rapport à un laser à CO2 et d'autres mécanismes afin que vous puissiez comparer leurs caractéristiques les plus importantes. 

Matériaux 

 Le système laser CO2 fonctionne sur des matériaux organiques tels que le bois, le cuir, le carton et le caoutchouc ; sur les plastiques (bien qu'un contraste ne soit pas toujours obtenu dans la gravure) et le méthacrylate ; il est également fortement recommandé sur les matériaux céramiques tels que le verre, le granit ou le marbre, ainsi que sur les métaux peints ou anodisés. 

 

Le laser à fibre est plus recommandé pour les matériaux tels que le fer, le métal, l'acier inoxydable, l'aluminium ou le laiton, parmi beaucoup d'autres.  

 

Consommation électrique

 

Une machine industrielle de ces caractéristiques peut parfaitement avoir une production entre 2600 et 8400Hs par an, de sorte que la consommation électrique peut être une dépense très importante. 

 

Les lasers à CO2, outre leur faible efficacité (entre 3 et 5 %), génèrent de grandes quantités de chaleur qui nécessitent un système de refroidissement à eau qui, à son tour, nécessite de grandes quantités d'énergie pour faire circuler l'eau et en extraire la chaleur. 

 

D'autre part, le laser à fibre a un rendement 4 ou 5 fois supérieur à celui du laser à CO2, ce qui, outre une consommation d'énergie électrique beaucoup plus faible, se traduit par une production de chaleur minimale, ce qui permet à des puissances allant jusqu'à 260W de ne pas nécessiter de refroidissement liquide (uniquement de l'air forcé) ou à des puissances de l'ordre de 500W de nécessiter moins de 800W pour le refroidissement. 

 

Exactitude

 

Comme les machines de découpe laser à fibre sont commandées par un ordinateur à commande numérique (CNC-PC), elles offrent une plus grande précision que les machines mécaniques à commande manuelle. 

 

De plus, comme les machines sont contrôlées par des logiciels et des programmes informatiques intégrés, les processus sont réalisés plus tôt et le nombre d'erreurs est réduit, ce qui se traduit par une amélioration globale de la productivité. 

 

Sécurité 

 

Les opérations sur les machines de découpe laser à fibre sont effectuées par le biais de programmes, de sorte que les travailleurs ne sont pas en contact direct ou exposés aux outils de découpe. 

 

Cela signifie que les travailleurs sont en sécurité dans leur espace de travail. 

 

Réduction des déchets

 

Les machines de découpe laser à fibre optique contribuent à réduire les déchets métalliques, car elles sont conçues avec des systèmes de gestion des déchets, qui s'accumulent dans les ateliers sans aucun contrôle. 

 

L'extraction automatique des fumées qu'ils incorporent permet de produire des espaces de travail plus propres. 

Ces systèmes offrent donc une solution optimale pour le travail des métaux sous différentes formes. Ils améliorent la gestion des coupes pour en avoir le meilleur usage, en éliminant tous les gaz générés par le laser. 

 

Maintenance et durée de vie

 

Un des problèmes les plus courants du laser CO2 est l'aliénation du faisceau laser au moyen de miroirs par un parcours optique et l'entretien des miroirs. Dans le cas de la fibre, il n'y a pas de miroirs, puisque la fibre arrive directement dans un module scellé, où la lentille focale est installée. 

 

Il est également important de noter que le résonateur ne nécessite pas de mélange de gaz ni de procédure d'amorçage, comme dans les lasers à flux axial. Pour commencer à travailler avec un laser à fibre, il suffit d'actionner l'interrupteur. 

 

Projet laser 

 

Le faisceau laser d'un résonateur à fibre est produit à partir de réseaux de diodes. La lumière est conduite à travers un câble de fibre optique similaire à celui utilisé pour les transferts de données. Enfin, la lumière laser, lorsqu'elle quitte la fibre, est collimatée puis focalisée sur le matériau à travers une lentille dans la tête de coupe. 

 

La génération du faisceau laser est environ 200% plus efficace en termes d'énergie qu'un laser CO2, et la manipulation du faisceau, jusqu'au lieu de découpe, est beaucoup plus simple en utilisant une fibre optique au lieu d'un système complexe de miroirs. 

 

Implication des travailleurs 

 

Grâce à l'incorporation de machines de découpe laser à fibre, les entreprises peuvent effectuer les opérations les plus complexes en quelques minutes sans l'intervention d'un opérateur de machine ou d'un ingénieur. 

 

Cela réduit considérablement les coûts d'incorporation et de formation des opérateurs de machines, et minimise également les erreurs humaines et les accidents qui se produisent dans les processus traditionnels. 

 

En fait, une personne peut superviser plusieurs machines de découpe, car une fois programmée, elle peut en règle générale travailler de manière autonome. Parfois, il est seulement nécessaire de remplacer occasionnellement les consommables de coupe. 

  • Laser CO2 ou machine laser à fibre : comparaison définitive
  • laser fibre
  • laser fiibre 6060